Histoire de la contraception
Contraception
Préservatif
Fabrication
Grossesse
Avortement
Contact
Histoire
 

Depuis les Mésopotamiens (1600 av Jésus Christ), les femmes utiliseaient des pierres pour ne pas concevoir d'enfants. Elles prenaient des pierres ovales qu'elles introduiseaient dans leur vagin, le plus loin possible, il s'agit de la contraception intra-utérine. En Egypte, le "Papyrus Ebers" prescrit plusieurs recettes contraceptives, avec des excréments de crocodile, de miel etc. On dit que les premiers preservatifs seraient égyptiens, confectionnés avec des intestins de petits animaux (chats...).

Il existe des écrits qui montrent que Ramsès aurait fait distribuer des preservatifs à sa population, pour éviter les risques de surpopulatin, de famine ou de malnutrition. Du côté des Araméennes, de confessin hébraïque, on utilisait sur le conseil du rabbin, une éponge placée dans le vagin qui empêche le sperme d'atteindre l'utérus ( : le moukh). Les grecs et les romains ont quant à eux utilisés l'avortement et l'infanticide en cas d'échec et des amulettes. Des écrits de l'Antiquité préconisaient aux femmes de sauter plusieurs fois sur place, après leur acte sexuel, pour faire sortir un produit composé de glaire et de spere, evitant la fécondation.

A l'arrivée du christianisme, l'Eglise préconisait l'abstinence comme seul moyen de contraception. Les chrétiens condamnèrent tout controle de soi, pour simplement une question de plaisir.